Ecole inclusive

Le Lycée français René Descartes, en scolarisant des élèves de multiples nationalités et de cultures diverses, est un lieu du respect d’autrui et d’inclusion. Chaque élève est considéré avec bienveillance, dans sa singularité et reçoit l’attention lui permettant de progresser.

Permettre à l’École d’être pleinement inclusive est une ambition forte du LFRD ; l’objectif est d’assurer un parcours de réussite scolaire à tous les élèves de la maternelle au lycée en les aidant à réaliser leur plein potentiel.

Pour nos élèves ayant des besoins éducatifs particuliers, les équipes pédagogiques du LFRD, accompagnées de trois enseignantes spécialisées, d’une orthophoniste et d’une psychologue scolaire, proposent, en accord avec les parents, un plan d’action et élaborent un dispositif pédagogique qui répond au mieux à leurs besoins de scolarisation. Le partenariat école-famille est un levier fondamental de l’épanouissement et de la réussite de nos élèves à besoins éducatifs particuliers.

Parcours linguistiques

Le plurilinguisme et l’ouverture sur le monde

Dès leur plus jeune âge, les élèves évoluent dans un environnement international. La présence d’écoles et d’établissements français dans 140 pays permet aux familles de bénéficier d’un réseau mondial sans équivalent, et donc d’assurer une scolarité continue aux enfants en cas de changement de pays de résidence.
La maîtrise du français, de l’anglais et d’une ou plusieurs autres langues vivantes est un facteur déterminant dans la réussite des futurs citoyens du monde. Au LFRD des parcours internationaux et la formation linguistique sont adaptés au profil, à l’environnement et aux projets personnels et professionnels des élèves. Tout au long de leur scolarité, ils peuvent choisir de suivre des parcours renforcés dans différentes langues vivantes: anglais, chinois, khmer, et espagnol.

Parcours d’excellence khmer

L’enseignement du khmer, en contrepoint de l’enseignement en français et du français, est la clé de la réussite d’une coopération éducative entre le Cambodge et la France. Cette exigence éducative est fondamentale, elle assure la transmission du double héritage dévolu à nos élèves binationaux ou nationaux, qui ont fait le choix du LFRD sans renoncer, bien au contraire, à leur patrimoine linguistique et culturel.

Pour nos élèves qui le souhaitent, une filière d’excellence a été mise en place: la Section Internationale Khmer (SIK). Cette section vise à renforcer la maîtrise de la langue khmère lue, parlée et écrite, ainsi que la connaissance de la culture cambodgienne. La SIK propose ainsi un parcours trilingue:

  • français, 
  • khmer (avec des horaires renforcés)
  • et anglais à partir du cycle 4. 

Au lycée, les élèves pourront choisir une quatrième langue: l’espagnol ou le chinois. Ce parcours mène vers la réussite universitaire et professionnelle en France, au Cambodge, et à l’international.

Section Internationale Américaine (SIA)

L’enseignement dispensé dans la section internationale américaine en primaire a pour objectif de permettre aux élèves qui y sont admis de pratiquer une langue étrangère de façon approfondie, à travers l’étude de la langue et de la littérature américaine. 

Les élèves peuvent ensuite, s’ils le souhaitent, poursuivre en Section Alcott, avec une pratique approfondie de la langue anglaise, de la littérature américaine, et une heure et demie d’histoire-géographie en anglais. Nous attendons actuellement l’homologation pour ouvrir une SIA en secondaire.

Le baccalauréat Option Internationale sera proposé lorsque l’homologation de la SIA secondaire sera validée. Le “BOI” permet de faciliter l’accès des élèves aux établissements de l’enseignement supérieur américains en particulier et anglo-saxons en général.

 

Télécharger les parcours linguistiques (fr)

Primaire

Collège

Lycée

Sports

"Le sport est l’amour du dépassement et du collectif. La joie dans l’effort, l’excellence, l’amitié, la solidarité, le respect : les valeurs du sport sont les valeurs de l’École de la République."

JM Blanquer

Ministre de l'Éducation nationale
JM Blanquer

Au LFRD, nous pensons que le sport enseigne l’équité, le travail d’équipe, l’égalité, la discipline, l’inclusion, la persévérance et le respect. Le sport a le pouvoir d’offrir un cadre universel pour l’apprentissage de ces valeurs, contribuant ainsi au développement des compétences personnelles nécessaires pour une citoyenneté responsable.

La pratique sportive et l’engagement favorisent l’universalité, le faire-ensemble, le partage de nos valeurs et de nos règles communes, et l’inclusion. Les rencontres sportives font vivre l’interculturalité et valorisent la diversité culturelle. Le sport contribue à l’atteinte de cet objectif porteur d’une vision partagée pour la réussite de tous les élèves, qui est au cœur de la mission du LFRD.

L’éducation physique et sportive dans les programmes scolaires

L’EPS au LFRD est une discipline d’enseignement qui s’adresse à tous les élèves quelles que soient leurs ressources, elle a pour finalité de former un citoyen, cultivé, lucide, autonome, physiquement et socialement éduqué.

Le sport à l’école élémentaire

Au LFRD, trois heures par semaine, l’éducation physique et sportive (EPS) vise le développement des capacités motrices et la pratique d’activités physiques, sportives et artistiques. Elle contribue à l’éducation à la santé en permettant aux élèves de mieux connaître leur corps, et à l’éducation à la sécurité, par des prises de risques contrôlées. Elle éduque à la responsabilité et à l’autonomie, en faisant accéder les élèves à des valeurs morales et sociales, telles que le respect de règles, le respect de soi-même et d’autrui.

L’éducation physique et sportive (EPS) au collège

Tous les collégiens reçoivent un enseignement obligatoire d’éducation physique et sportive (EPS) hebdomadaire. Son volume horaire est de 4 heures en classe de sixième et de 3 heures dans les autres niveaux de classe. L’EPS est évaluée au diplôme national du brevet (DNB) en contrôle continu.

L’EPS aide filles et garçons à acquérir de nouveaux repères sur eux et sur les autres, de nouveaux pouvoirs moteurs et gagner en efficacité. Les adolescents apprennent à :

– respecter la règle
– s’engager dans une démarche de projet
– prendre des responsabilités
– se connaître et se préserver

L’éducation physique et sportive (EPS) au lycée

Tous les lycéens suivent un enseignement obligatoire d’EPS de 2 heures par semaine.

Par la pratique scolaire, adaptée et diversifiée d’activités physiques, sportives et artistiques, l’EPS concourt à l’épanouissement des élèves. Cet enseignement participe à la condition physique et à la bonne santé tout au long de la vie tout en développant des valeurs citoyennes. Il permet un engagement corporel, et tend à donner le goût et le plaisir de pratiquer de façon régulière et autonome.

L’évaluation de l’EPS à l’examen du baccalauréat s’effectue par contrôle en cours de formation (CCF) au cours de la classe terminale. La note de l’épreuve obligatoire résulte d’un ensemble certificatif comportant trois épreuves faisant appel à des compétences distinctes. Cette note est affectée d’un coefficient 2.

Au LFRD, les élèves désireux de se doter d’une formation sportive approfondie peuvent choisir :

– un enseignement facultatif d’EPS de 3 heures par semaine en classes de seconde, première et terminale, centrée sur deux activités
– un enseignement d’exploration de 5 heures par semaine en classe de seconde, qui peut être poursuivi au cours du cycle terminal par un enseignement de complément de 4 heures

À côté de l’éducation physique et sportive dispensée dans le cadre d’enseignements et d’horaires nationaux, des activités sportives sont proposées aux élèves volontaires sous l’appellation de sport scolaire.

Le sport scolaire s’appuie au sein des écoles et des établissements scolaires sur des associations sportives scolaires (AS). Des fédérations sportives scolaires animent ce réseau d’associations et organisent des rencontres et des compétitions. Ces fédérations sont investies d’une mission de service public à finalité éducative et sociale, définie dans des conventions qui les lient à l’État.

Chercher sur EDUSCOL: pratique physique, compétition, émulation, solidarité, santé et ouverture, valeurs du sport.

Nos activités

Culture

Ouvert sur le monde et ouvert sur les autres, le LFRD prépare, dès leur plus jeune âge, les élèves à devenir des citoyens responsables et conscients du monde dans lequel ils vivent. De très nombreux projets artistiques et culturels sont menés tout au long de l’année et des rencontres et/ou sorties pédagogiques sont proposées aux élèves de PS jusqu’en classe Terminale.

La pratique artistique et les compétences culturelles contribuent au développement de tous les apprentissages. Au coeur de notre projet d’établissement, le parcours d’éducation artistique et culturel (PÉAC) se compose de l’ensemble des rencontres faites, des pratiques expérimentées et des connaissances acquises par l’élève dans les domaines des arts et du patrimoine, que ce soit dans le cadre des enseignements, de projets spécifiques, d’actions éducatives ou d’activités périscolaires.

Le LFRD propose une continuité et une cohérence de l’éducation artistique et culturelle sur l’ensemble de la scolarité de l’élève de l’école primaire au lycée.

Les connaissances et compétences acquises par l’élève dans le cadre du PÉAC sont prises en compte pour la validation de l’acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Le parcours d’éducation artistique et culturelle de l’élève repose sur les trois champs indissociables de l’éducation artistique et culturelle qui en constituent les trois piliers :
des rencontres, avec des oeuvres et des artistes
des pratiques, individuelles et collectives, dans des domaines artistiques diversifiés;
des connaissances permettant de developper la faculté de juger et l’esprit critique.

Citoyenneté

De l’école au lycée, le parcours citoyen s’adresse à des citoyens en devenir qui prennent conscience de leurs droits, de leurs devoirs, de leurs responsabilités. Le parcours citoyen est inscrit dans le projet global de formation de l’élève.
En effet, il est adossé à l’ensemble des enseignements, en particulier l’enseignement moral et civique, l’éducation aux médias et à l’information. Le parcours citoyen concourt à la transmission des valeurs et des principes de la République et de la vie dans les sociétés démocratiques.
Cette transmission est presente dans tous les temps de vie du lycee: pedagogiques, educatifs et peri-educatifs.

https://www.education.gouv.fr/le-parcours-citoyen-5993
https://eduscol.education.fr/cid107463/le-parcours-citoyen-eleve.html

Les instances citoyennes

Les délégués des classes

En primaire, le délégué représente sa classe, écrit les propositions de ses camarades et les présente au conseil des délégués. L’élection de délégués de classes, qui suscite un grand engouementchez nos élèves, travaille l’instruction civique et morale de manière très concrète. On voit les élèves s’impliquer davantage dans le bon fonctionnement de l’école, forts de la confiance qui leur est accordée pour faire émerger des idées, débattre ou prendre des décisions. Le sentiment d’appartenance à l’école est ainsi renforcé, aussi bien chez les élus que chez ceux qu’ils représentent.

Au collège et au lycée, chaque classe a des délégués de classe. Ils sont les porte-paroles de tous les élèves auprès des enseignants et des autres adultes de l’établissement. Chaque classe élit 2 délégués titulaires et 2 suppléants pour l’année scolaire. Ils sont chargés de représenter les élèves de la classe. Ils sont les porte-paroles des élèves auprès des professeurs et des personnels d’éducation, notamment au moment du conseil de classe. À cette occasion, les délégués de classe doivent effectuer les missions suivantes :

– Recueillir les avis et propositions des élèves
– Transmettre ces avis et propositions aux participants lors du conseil de classe
– Diffuser à leurs camarades les informations communiquées au cours du conseil

Le conseil de vie collégienne et Lycéenne

Le CVC-CVL favorise l’implication des élèves dans la vie de leur établissement.
L’enjeu est de mobiliser la communauté éducative autour d’une instance citoyenne et d’instituer un nouveau rôle des élèves dans la vie du LFRD en développant des compétences sociales d’une manière qui leur soit explicite. Cette démarche doit contribuer à l’appropriation du socle commun et à la mise en œuvre du parcours citoyen (lien vers l’ancre citoyenneté).

Les Eco-délégués

Du CM1 à la Terminale, les élèves élisent des éco-délégués pour participer activement à la mise en œuvre du développement durable. À travers ces élections et les projets éco-responsables menés toute l’année, les élèves deviennent acteurs à part entière de la mise en peuvre des projets écologiques du LFRD.

ÊTRE ÉCO-DÉLÉGUÉ, ÇA VEUT DIRE QUOI ?

Être éco-délégué de classe, c’est :

– Être un élève respectueux de l’environnement et montrer l’exemple
– Sensibiliser ses camarades aux gestes quotidiens (éteindre les lumières, vérifier qu’en hiver les fenêtres sont fermées
et que les radiateurs sont bien réglés, installation de poubelles de tri des déchets de la classe, etc.)
– Être force de proposition (proposition d’initiatives et d’actions, comme les « marches vertes », etc.)

1 éco-délégué par classe.