Home »

 
 

Conseils santé

 

Abonnez-vous pour ne rien manquer !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner au site du LFRD et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

070920140610001

Service de santé : les recommandations

Le climat chaud et humide du Cambodge associé aux conditions sanitaires du pays est favorable au développement de maladies infectieuses contagieuses telles que les infections ORL (rhume, angines) et digestives (gastro-entérites, etc.). La transmission de ces maladies est également favorisée par la vie en collectivité.

Pourquoi les enfants qui fréquentent l’école sont-ils plus sujets aux infections ?

Tous les enfants contractent des infections, qu’ils fréquentent l’école ou non. Cependant, du fait de contacts accrus avec d’autres élèves et des adultes, les enfants scolarisés ont plus de possibilités de contracter des maladies contagieuses. Cette possibilité est d’autant vraie que chez les jeunes enfants, leur immunité est encore en constitution. Ainsi, les enfants sont en contact permanent entre eux, de façon directe en se touchant ou indirecte via les jouets ou objets partagés. De plus, de nombreux enfants ne savent pas encore bien utiliser les toilettes et ne comprennent pas l’importance de se laver les mains. Enfin, les jeunes enfants nécessitent de nombreux soins impliquant des contacts directs.

Il est particulièrement difficile de prévenir la propagation des rhumes. Les virus du rhume se transmettent :

  • par voie aérienne : lorsqu’un enfant enrhumé tousse ou éternue ;
  • par contact direct : lorsqu’un enfant enrhumé porte les mains à sa bouche ou à son nez et touche ensuite un camarade ;
  • par contact indirect : lorsqu’un enfant enrhumé porte les mains à sa bouche ou à son nez puis touche un objet, par exemple un jouet ou un bureau. Un autre enfant peut contracter le rhume en touchant l’objet à son tour, puisque le virus peut survivre un certain temps sur les surfaces inanimées.

De plus, les germes responsables de la diarrhée se propagent facilement. Ils sont présents dans les selles et se transmettent :

  • quand ils se déposent sur les mains d’un membre du personnel ou d’un enfant qui touche par la suite un autre enfant sans s’être lavé les mains entre-temps ;
  • quand le personnel ou les enfants mangent un repas préparé par quelqu’un dont les mains sont contaminées.

Certaines maladies telles que le syndrome pieds-mains-bouche, la conjonctivite infectieuse et la varicelle peuvent également apparaître de façon cyclique. Ces maladies peuvent nécessiter un maintien à domicile jusqu’à disparition des symptômes. Lorsqu’un élève contracte une maladie contagieuse ou si vous avez un doute, veuillez vous référer au service de santé le plus tôt possible.

Que peuvent faire les parents ?

Assurez-vous que votre enfant ait reçu tous les vaccins nécessaires. En cas de doute, munissez-vous du carnet de santé de votre enfant et contactez le service de santé de l’établissement.

Lorsque vous laissez votre enfant à l’école, informez le personnel et le service de santé de son état de santé. De cette façon, si votre enfant ne se sent pas bien, les responsables seront attentifs et s’ils observent des signes d’infection dans la journée, ils vous en aviseront. Le service de santé peut être en mesure de vous conseiller de garder votre enfant à la maison, notamment si :

  • la maladie empêche l’enfant de participer aux activités ;
  • la maladie exige des soins additionnels empêchant le personnel d’accorder son attention à la santé et à la sécurité des autres enfants ;
  • la maladie est très contagieuse.

Informez l’établissement scolaire si vous devez garder votre enfant à la maison à cause d’une maladie contagieuse. L’école pourra alors prendre les mesures nécessaires pour limiter, voire éviter la propagation aux autres élèves.

Afin de se prémunir au maximum de ces maladies et de limiter leur propagation, il est important d’adopter une bonne hygiène des mains (lavages fréquents), de se protéger la bouche ou le nez en cas d’éternuement ou de toux, et de disposer d’une bouteille d’eau ou d’une gourde individualisée.

Certains réflexes simples peuvent aussi limiter le risque de blessures ou de malaise :

  • le port de chaussures contenant bien le pied. Les tongs et chaussures à talonnettes sont à éviter,
  • le port d’une casquette ou d’un chapeau lors de la pratique sportive ou pendant les récréations,
  • la dotation d’une gourde ou d’une bouteille d’eau individualisée.
Le règlement interne à l’école concernant les médicaments ou apparentés

L’établissement, accueillant des élèves à partir de la maternelle, se doit de prévenir tout risque d’ingestion accidentelle de médicaments. Pour cela, il est interdit aux élèves de la maternelle au lycée de porter sur eux ou dans le cartable des médicaments ou apparentés (vitamines, etc.).

Si l’élève doit prendre un traitement ponctuel pour une maladie aiguë, veuillez apporter les médicaments à l’infirmerie dès l’arrivée dans l’école, accompagnés de la prescription du médecin ou à défaut, d’un mot des parents.

Les élèves, atteints d’une maladie chronique nécessitant un traitement régulier ou les élèves sujets à une infection aiguë (asthme, etc.) pouvant nécessiter la prise d’un traitement au sein de l’école ou en sortie scolaire, doivent être référencés à l’infirmerie.

Dès la rentrée scolaire, veuillez en informer le service de santé qui vous guidera dans les démarches à accomplir. Les traitements seront conservés à l’infirmerie et facilement accessibles par le personnel responsable de l’élève.